Réalisations

   |   By  |  No comments

Les emballages, packagings et structures présentés dans les pages suivantes sont quelques exemples résultant des travaux de conception et de fabrication de Créabox et/ou de ses partenaires.

Le carton (compact, plat ou ondulé) est une matière très facile à transformer qui permet de répondre à bien des usages : de la protection du produit à la communication.
Un flacon de parfum, une bouteille de vin, des stylos pour être transporter doivent être emballer dans un emballage protecteur qui sera bien souvent un étui ou un coffret. Cet étui deviendra packaging, c’est à dire outil de communication et d’information si sa surface est imprimée.

« Les Basiques » regroupe des exemples d’étuis, boîtes, coffrets et calages pour tout secteur d’activité.

« Les Standards » montre des exemples de packagings dédiés au chocolat et à la confiserie, les emballages pour le secteur des boissons (avec ou sans alcool).

« Les Spécifiques » présente des emballages adaptés aux secteurs des loisirs, de la cosmétique et de la santé ainsi que des emballages carton brut (kraft écru, carton recyclé) pour des applications environnementales et écologiques.

accueil   catalogues   demande de prix    contact

Alimentaire

   |   By  |  No comments

Des emballages sur mesure pour votre produit alimentaire, Créabox intervient dans des domaines variés pour vous proposer aussi bien des étuis pliants, des boîtes pliantes, des coffrets habillés et montés, des pochons en tissu.  Outre les illustrations ci-dessous, voici quelques exemples de réalisation :
– préparation culinaire sèche
boissons alcoolisées (vin, spiritueux, bière,…), boissons sans alcool (jus de fruits, soda, …)
chocolat en tablette
– biscuiterie
– alimentation animale (graines)
– présentation d’épices pour cocktail
-…

Standardisation

   |   By  |  No comments

Standardisation : réduire et homogénéiser la grande variété des emballages utilisés pour ré-expédier des téléphones après passage au SAV.

un emballage unique qui s'adapte à plusieurs modèles de téléphone pour un SAV de qualité

Contexte

Cette PME répare et reconditionne des téléphones. Elle traite une trentaine de modèles différents ainsi que les accessoires. Elle veut pouvoir disposer d’un même emballage d’expédition adaptable à toutes (ou presque) les références de ces téléphones. L’emballage doit être recyclable et véhiculer l’image de sérieux de l’entreprise.
Économiser sur la dépense des emballages est aussi un élément important de la mission ; standardiser la boîte d’expédition permet de réduire le nombre de références, d’acheter en plus grande quantité (donc à moindres coûts), de gagner en surface et volume de stockage (moins de références), de simplifier le travail des manutentionnaires (meilleure productivité, tâches simplifiées).

Solution retenue

Création d’un coffret d’expédition polyvalent complété par 4 calages configurables. Chaque calage accepte 5 ou 6 modèles de téléphone avec ou sans ces accessoires. Ces emballages sont fabriqués en microcannelure recyclée et disponible en écru ou en blanc. Un texte simple en une couleur est imprimé en flexographie sur la boîte. Les calages se repèrent par un code marqué à l’emporte-pièce dès la découpe. La boîte une fois fermée et scellée peut être expédiée directement au destinataire par voie postale ou par transporteur. La logistique est simplifiée.

Prestations fournies

– étude comparative des différents appareils et de leurs accessoires ; regroupement en 4 grandes familles au lieu de 30
– maquettes d’essais des calages et de la boîte de regroupement
– organisation de tests de conditionnement grandeur nature en collaboration avec le personnel
– critiques, corrections et validation du coffret et de ses calages
– tests de transport sur plusieurs destinations et par différents moyens (La Poste, transporteurs express)
– formation du personnel à la manipulation des calages
– suivi de la première fabrication avec validation des formes de découpes

Audit Technique

   |   By  |  No comments

L’audit technique est une mission qui se déroule sur le site de l’entreprise et comprend plusieurs phases : le constat, l’étude, les recommandations. Cette mission a pour objectif d’apporter des solutions pragmatiques à la chaîne de conditionnement (ergonomie, modernisation, etc.) et d’améliorer les emballages utilisés (conformité de la qualité au cahier des charges, adaptation à de nouveaux produits, etc.)

audit technique et cahier des charges

Constat

Il est important de connaître l’existant. Au cours d’échanges avec les différents intervenants, il permet de prendre en compte l’activité de l’entreprise, connaitre son mode de fonctionnement, apprendre celui du produit et de son emballage, constater les procédures de contrôle, etc. Dans cette partie il doit aussi être mentionné l’objectif à atteindre.

Cette phase est indispensable à la bonne réalisation de l’audit technique en facilitant la rédaction de le « feuille de route » autrement dit du plan de travail.

Étude

Elle consiste en une analyse complète du système, ou tous les détails de la chaine de production seront pris en compte, les anomalies comme les conformités. Dans certains cas on pourra remonter jusqu’aux fournisseurs ou faire appel à des laboratoires d’analyses agréés afin d’obtenir des informations complémentaires.

Recommandations

Dresser un état des lieu n’est pas suffisant, il faut proposer des solutions pratiques à mettre en œuvre afin d’atteindre les objectifs déclarés en début de mission. Un rapport est réalisé en ce sens et au cours d’une réunion de fin de mission, il est remis au client et commenté.

La durée de l’audit technique varie, selon sa complexité, de quelques jours à quelques semaines.

Conception

   |   By  |  No comments

La conception d’un packaging comprend plusieurs étapes à partir du cahier des charges : l’étude de la forme, l’élaboration du graphisme et le développement des outils nécessaires à la mise en fabrication.

 

conception de la forme et du volume du packaging

Forme et volume

A partir d’un produit ou d’une idée concevoir la forme, le volume puis proposer une maquette en blanc. Ce processus permet de valider le principe, les dimensions, la qualité, l’impact environnemental . C’est une étape essentielle car la conception retenue doit être optimisée pour le cycle de vie du packaging (fabrication, stockage, transport, mise en vente, recyclage).

 

création graphique de l'emballage

Graphisme

En fonction de l’utilisation de l’emballage, le graphisme sera plus ou moins personnalisé, plus ou moins informatif, plus ou moins vendeur. Pour un nouveau produit l’impression sera une création totale, mais en fonction de l’évolution des goûts et des lois (par exemple : étiquetage des produits de consommation) le graphisme sera modifié pour en tenir compte. pour faciliter la décision une maquette couleur sous forme numérique ou papier sera réalisée. 

 

outil de découpe

Documents techniques

La forme est définie, le graphisme est créé. Il convient de mettre au point les documents techniques qui permettront la production du packaging. Le tracé de découpe servira au formiste pour fabriquer l’outil de découpe (la forme) et au graphiste pour implanter sa création et sortir le fichier d’impression.

 Passer de l’abstrait au concret : Créabox vous facilite cette transition